elements-geologie.net > Mémo visuel de Géologie > Les auteurs

Les auteurs

Yves Lagabrielle

JPEG - 5 ko

Yves Lagabrielle est directeur de recherche au CNRS, affecté à l’unité mixte de recherche Géosciences (université de Rennes 1). Géodynamicien, géologue et spécialiste de l’analyse de terrain, il s’est intéressé à l’expression géologique des grands processus géodynamiques en relation avec la tectonique des plaques.

Ancien élève de l’ENS Saint-Cloud et agrégé de sciences naturelles en 1979, il entre au CNRS en 1982 au laboratoire d’Océanologie et Géodynamique de Brest. Il y mène une comparaison entre les ophiolites de l’arc alpin et la lithosphère des océans actuels. En collaboration avec l’IFREMER, il participe alors à de nombreuses campagnes en mer et effectue des plongées avec la Cyana et le Nautile sur les dorsales à expansion lente et rapide et dans les bassins arrière-arcs. Il montre que les ophiolites des Alpes occidentales présentent des analogies étroites avec certains segments de la dorsale atlantique où le manteau est exhumé à l’axe. Après la soutenance de sa thèse d’État en 1987, il oriente une partie de sa recherche sur les zones de subduction et sur les chaînes de type cordillère. Pour cela, il rejoint un laboratoire de l’IRD en Nouvelle-Calédonie de 1999 à 2002. Ses travaux sur les Andes de Patagonie montrent que la subduction d’une dorsale active conduit à l’arrêt total de la tectogenèse en compression dans une chaîne de type cordillère. Dans le cadre de sa recherche sur les mécanismes de l’exhumation du manteau, il parcourt aujourd’hui les Pyrénées. Yves Lagabrielle a été responsable de l’équipe Lithosphère de Géosciences Montpellier entre 2005 et 2010. Responsable de Master et membre du jury de l’agrégation de SVT, Y. Lagabrielle a toujours tenu à transférer vers le public des enseignants et des étudiants les fruits de son expérience de recherche. Il est ancien président de la section 18 du CNRS.

Yves Lagabrielle est coauteur avec Maurice Renard, Yves Lagabrielle, Erwan Martin et Marc de Rafélis de Éléments de géologie (Dunod, 15e éd., 2015), avec Gilbert Boillot et Philippe Huchon de Introduction à la Géologie (Dunod, 5e éd., 2013), avec René Maury et Maurice Renard du Mémo Visuel de Géologie (Dunod, 2013) et de Le visage sous-marin de la Terre, éd. de la Commission de Carte Géologique du Monde (CCGM), avec Sylvie Leroy.

René Maury

Professeur émérite de l’université de Bretagne occidentale.

Maurice Renard

JPEG - 7.2 ko

Maurice RENARD est professeur émérite à l’université Pierre-et-Marie-Curie, UPMC (Sorbonne Universités).

Après l’obtention de l’agrégation de sciences naturelles en 1967, il enseigne au lycée de Saint-Omer et d’Autun avant d’être recruté à l’UPMC en octobre 1969. Spécialiste de sédimentologie et de géochimie sédimentaire (isotopes stables et éléments traces des carbonates), il travaille d’abord sur les faciès carbonatés pélagiques qu’il utilise pour reconstituer les conditions climatiques et océanographiques du Mésozoïque et du Cénozoïque. Cette recherche est synthétisée en 1984 dans une thèse intitulée « Géochimie des carbonates pélagiques : mise en évidence des fluctuations de la composition des eaux océaniques depuis 140 Ma » où il montre que la diagenèse d’enfouissement n’efface pas le signal géochimique original des carbonates pélagiques. Ceci lui permet de proposer une courbe d’évolution des teneurs en strontium de l’eau de mer au cours du temps qui fluctuent en fonction de l’intensité de l’hydrothermalisme sous-marin, du rapport de production calcite/aragonite et du développement des plates-formes carbonatées. Il développe ensuite le concept de chimiostratigraphie en mettant en évidence le synchronisme des accidents géochimiques qu’il utilise comme marqueurs de corrélation dans les séries sédimentaires. Pour ces travaux il reçoit le prix Louis Barrabé de la Société géologique de France en 1991. Il applique ensuite l’approche géochimique à la stratigraphie séquentielle en cherchant à caractériser les différents cortèges sédimentaires par leur composition chimique.

Après avoir été directeur de l’équipe mixte UPMC/CNRS « Stratigraphie et Paléontologie (1997- 2001), il oriente sa recherche vers la géochimie des biominéralisations et crée la Jeune Equipe « Biominéralisations et Paléoenvironnements » qu’il dirige de 2005 à 2009. Maurice Renard a été directeur de l’UFR « Sciences de la Terre et évolution des milieux naturels » (1993-2000), président de la section 36 du CNU (Comité National des Universités, 1996-2000), vice-président (2000-2011) puis président (2011-2012) de l’université Pierre-et-Marie Curie (UPMC). Il est actuellement conseiller scientifique pour les sciences de la Terre à la DGESIP (Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle).

Maurice Renard est l’auteur de plusieurs ouvrages d’enseignement, dont Éléments de géologie (en collaboration avec Charles Pomerol à partir de 1989 ; avec Charles Pomerol, Yves Lagabrielle et Stéphane Guillot pour la 14e éd. ; avec Yves Lagabrielle, Erwan Martin et Marc de Rafélis pour la 15e éd., Dunod, 2015) et Sédimentologie (en collaboration avec Isabelle Cojan, Dunod, 2013).

Imprimer : Partager :